Le BP Professions Immobilières

Conditions d’accès au BP Professions Immobilières

La formation BP Professions Immobilières est accessible aux titulaires de tout diplôme homologué de niveau V (Brevet, CAP, BEP) ou d’un niveau supérieur.

Il faut également pouvoir justifier de 2 ans d’exercice dans la profession.

Travailler dans l’immobilier implique de posséder certaines qualités essentielles : ordre, méthode, rigueur, goût du détail, ouverture sur l’environnement, aptitude à travailler en équipe et sens des relations humaines.

La formation

Elle s’effectue sur 2 ans, uniquement en alternance ou en apprentissage, ainsi que dans le cadre de la VAE.

Documentation

Le titulaire du diplôme sera amené à travailler essentiellement dans le cadre de la transaction, de la location, de la gestion locative et de la gestion de copropriétés. Le programme répond donc à la fois au référentiel des activités et au référentiel de certification et s’appuie sur 5 thématiques constituant les 5 épreuves de l’examen.

1) Communication professionnelle

  • L’information (recherche, sélection, vérification, utilisation).
  • La préparation et l’organisation (pertinence des outils, respect des procédures, gestion du temps).
  • Le traitement et l’exécution (prospection, évaluation, établissement de documents, gestion de dossiers).
  • La communication (promotion, conseil, négociation).

2) Techniques de l’immobilier

  • Connaissance du marché et des besoins
  • Action sur le marché
  • Particularités de l’immobilier social
  • Outils de gestion
  • Fiscalité et relations avec l’administration fiscale
  • Opérations relatives à la gestion locative
  • Opérations relatives à la gestion de la copropriété
  • Opérations relatives à la transaction
  • Rédaction des écris à caractère professionnel
  • Organisation et conduite des activités administratives
  • Outils bureautiques et informatiques
  • Gestion des conflits

3) Techniques du bâtiment

  • Généralités concernant la construction immobilière (plans, contraintes administratives)
  • Technologie du bâtiment (terrain, construction, second oeuvre)

4) Droit

  • Cadre de la vie juridique
  • Acteurs de la vie juridique
  • Les droits et les biens
  • Les sources des obligations
  • Paiement et garanties accordées aux créanciers
  • Droit du travail
  • Droit de l’urbanisme
  • Particularités de l’immobilier social

5) Economie

  • L’entreprise et ses partenaires
  • L’activité commerciale de l’entreprise
  • L’activité productive de l’entreprise
  • La gestion des ressources humains
  • L’organisation et le management de l’entreprise
  • La croissance de l’entreprise
  • L’environnement de l’entreprise

L’examen

a) E1- Communication professionnelle (épreuve orale de 30 mn, coefficient 3)

Cette épreuve en 2 parties s’appuie sur un dossier constitué par le candidat à partir de son expérience professionnelle.

  • Partie 1 : présentation de l’entreprise en 2 pages.
  • Partie 2 : 6 fiches techniques (1 page recto) présentant chacune une activité exercée et précisant l’intérêt de l’étude, les moyens mis en oeuvre, la méthodologie et le bilan + 1 fiche (10 pages recto maxi) développant une autre activité.

Deux contrôles identiques à l’examen en cours de formation.

b) E2 – Travaux professionnels (2 sous-épreuves écrites de 2 h et coefficient 5 chacune)

  • Transaction : l’épreuve porte sur des tâches relatives à la négociation locative et à la transaction immobilière.
  • Gestion : l’épreuve porte sur des tâches relatives à la gestion locative et la gestion de copropriétés.

c) E3 – Droit (épreuve écrite d’une durée de 2 h, coefficient 4)

A partir de documents du domaine juridique (certificat d’urbanisme, état des lieux…), repérage des problèmes et proposition de solutions.

4 contrôles identiques à l’examen en cours de formation.

d) E4 – Economie (épreuve écrite d’une durée de 1h30, coefficient 2)

  • Partie 1 : réponse (1 à 2 pages) à une question sur l’actualité économique (1/3 des points).
  • Partie 2 : analyse d’un tableau ou d’un graphique comportant des informations économiques (2/3 des points).

3 contrôles en cours de formation, les deux premiers identiques à la 1ère partie et l’autre identique à la 2ème partie.

e) E5 – Langue vivante étrangère (épreuve orale de 30 mn, cofficient 1)

Conversation à partir d’un document ou d’un texte relatif aux professions immobilières.

Contrôle en cours de formation portant sur la comprehension orale (réponses en français à des questions en langue étrangère) et la production orale (dialogue en langue étrangère sur une situation liée à la profession).

Après le BP Professions Immobilières

Le BP professions immobilieres étant un diplôme immobilier professionnel par définition, il est destiné à l’entrée dans la vie active et n’ouvre pas la voie à des études supérieures.

Réussir la VAE BTS Professions Immobilieres

vae bts professions immobilieres
Quelle que soit la certification visée, le processus de VAE est immuable. Et vous constaterez par vous-même qu'il n'est pas

Les Masters Pro Immobilier

masters pro immobilier
Master Pro Droit, Economie, Gestion - Sciences de Gestion - Sciences de l'Immobilier Les compétences apportées par cette formation (Université Paris

Les Licences Pro Immobilier

licences pro immobilier
Le but de la licence pro métiers de l'immobilier est de former des spécialistes de la gestion et de la

Laisser un commentaire