BTS Professions Immobilieres

Le BTS professions immobilières atteste la maîtrise des compétences et connaissances indispensables pour exercer dans ce milieu bien spécifique. C’est en outre le sésame pour l’obtention des cartes professionnelles liées à certaines activités et fonctions : carte G (gestion) et carte T (transaction).

Pré-requis et qualités nécessaires

La formation BTS professions immobilières s’adresse aux titulaires du baccalauréat. L’admission se fait sur dossier et entretien de motivation et il faut savoir que les bacs STG/STMG et le bac ES (dans une mesure moindre) sont privilégiés.

Exercer dans l’immobilier nécessite certaines qualités personnelles :

  • esprit d’initiative et goût des responsabilités,
  • capacités de contact, d’écoute et de dialogue,
  • aptitude à la discrétion,
  • sens de la gestion des biens et de l’économie,
  • esprit d’équipe et de collaboration,
  • capacité à gérer sons temps, donc conscience des priorités.
Documentation

Programme du BTS professions immobilières

La formation au BTS professions immobilière s’effectue sur deux ans, avec un volume horaire total de 868 heures par an et un stage en entreprise de 14 semaines. Le programme s’appuie sur les unités mentionnées dans le référentiel de certification. Il est aussi possible de passer le BTS immobilier en alternance.

1) Unité 1 : Culture générale et expression (3h hebdomadaires)

L’objectif est d’amener le candidat à communiquer efficacement tant dans la vie courante que dans l’exercice de sa profession.

2) Unité 2 : Langue vivante étrangère appliquée à l’immobilier – LV1 (3h hebdomadaires)

  • Production orale :
    • démarche d’achat, de vente et de gestion d’un bien ;
    • conseil en matière d’achat, de vente et de gestion d’un bien ;
    • gestion des conflits.
  • Production écrite :
    • synthèse d’informations relatives à un marché ;
    • démarche d’information et/ou de conseil au client ;
    • gestion des conflits ;
    • rédaction de documents de communication et de comptes rendus.
  • Compréhension écrite :
    • lire des documents généraux relatifs à la profession ;
    • lire des documents professionnels lors d’opérations d’achat, de vente, de location ou de gestion d’un bien ;
    • lire des documents professionnels pour recherchr des informations portant sur un marché ;
    • lire des documents relatifs à des situations de conflit.

3) Unité 3 : Conseil en ingenierie de l’immobilier

  • Droit et veille juridique (3h hebdomadaires)
    • repérage du cadre juridique des activités immobilières ;
    • qualification juridique dans le cadre des activités immobilières ;
    • détermination du statut juridique de l’immeuble ;
    • analyse du statut juridique des personnes ;
    • conclusion des contrats et leur exécution ;
    • prise en compte de la responsabilité ;
    • gestion de la relation de travail.
  • Economie et organisation de l’immobilier (3h hebdomadaires)
    • analyse du marché de l’immobilier ;
    • analyse des structures d’entreprises opérant sur le marché ;
    • repérage du rôle du logement dans l’activité économique nationale et internationale ;
    • analyse des indicateurs économiques, démographiques et sociologiques ;
    • étude et formation des prix dan le secteur immobilier.
  • architecture, habitat et urbanisme, développement durable (2h hebdomadaires)
    • étude de l’évolution de l’habitat et des styles architecturaux ;
    • prise en compte des règles d’urbanisme ;
    • repérage des éléments caractérisant le bâti ;
    • prise en compte des préoccupations sociétales et environnementales.

4) Unité 4 : Communication professionnelle (2h hebdomadaires)

  • Préparation de la communication ;
  • gestion de la relation de communication ;
  • gestion des conflits ;
  • démarche qualité.

5) Unité 5 : Techniques immobilières

  • Transaction (6h hebdomadaires)
    • intégration à l’équipe commerciale ;
    • participation au travail de l’équipe commerciale ;
    • analyse du marché de l’entreprise ;
    • organisation de la prospection ;
    • évaluation des biens immobiliers à la vente ;
    • estimation des loyers ;
    • prise de mandat et constitution du dossier client vendeur ou bailleur ;
    • mise en publicité des biens à vendre ou à louer ;
    • négociation dans l’intérêt des parties ;
    • analyse financière du locataire ;
    • analyse financière de l’acquéreur ;
    • réalisation de la vente ;
    • réalisation de la location ;
    • suivi de la relation commerciale.
  • Gestion (6h hebdomadaires)
    • gestion de copropriété (découverte de la copropriété ; préparation, tenu et suivi de l’assemblée générale ; gestion et suivi administratif juridique de l’immeuble ; gestion comptable et budgétaire de l’immeuble ; suivi technique de l’immeuble) ;
    • gestion locative (découverte du propriétaire ; découverte du bien ; conclusion du mandat ; information du locataire et suivi des obligations durant le bail ; suivi des obligations et conseil au propriétaire durant le bail).

6) Unité d’initiative locale (3h hebdomadaires)

Elle porte sur l’acquisition de compétences spécifiques en lien avec l’environnement de l’établissement de formation. Les candidats en formation initiale peuvent y consacrer 2 semaines de leurs 14 semaines de stage. Le projet pédagogique élaboré par les enseignants définit objectifs et contenu de cette unité.

Cette formation peut concerner le développement de compétences spécifiques à un domaine ne figurant pas dans le référentiel ou l’approfondissement de compétences relatives à une ou des unité(s) du référentiel.

Dispenses d’unités

Sont dispensés des unités 1 et 2 les titulaires d’un BTS ou d’un DUT du secteur tertiaire.

Stage en milieu professionnel

Il est de 14 semaines à temps plein, réparties sur l’ensemble de la formation, et s’effectue dans une ou plusieurs entreprises du secteur. 6 à 8 semaines doivent être effectuées au cours de la première année de formation avec un minimum obligatoire de 6 semaines consécutives (de préférence en fin de second semestre). Les autres périodes sont fixées par l’organisme de formation. Chaque période fait l’objet d’une convention et donne lieu à un certificat attestant de la présence de l’étudiant (obligatoire pour le passage de l’examen). La recherche de l’entreprise d’accueil s’effectue conjointement par l’équipe pédagogique et l’étudiant. Pour ceux qui ont choisi de faire le BTS immobilier par correspondance, la plupart du temps les organismes proposant ces formations à distance vous aideront dans cette démarche de stage.

Epreuves ponctuelles et évaluations en cours de formation

1) E1 : Culture générale et expression

a) Epreuve écrite (4 heures, coefficient 3)

Basée sur 3 ou 4 documents de natures différentes, elle comporte deux parties :
– rédaction d’une synthèse en confrontant les documents (note sur 40) ;
– écriture personnelle par la réponse argumentée à une question sur les documents (note sur 20).

b) Contrôles en cours de formation

3 situations d’évaluation (chacune notée sur 20) : 2 écrites d’environ 2 heures et une orale.

2) E2 : Langue vivante

a) Epreuve écrite (2 heures, coefficient 2)

Sur la base d’une documentation en langue étrangère :
– compréhension (présentation en français de l’information contenue) ;
– expression (écrits en langue étrangère en lien avec cette documentation).

b) Contrôles en cours de formation

2 évaluations écrites : compréhension et expression.

3) E3 : Conseil en ingenierie de l’immobilier

a) Epreuve écrite (3 heures, coefficient 4)

A partir d’un document se rapportant aux trois domaines de cette unité, série de questions/réponses ou propositions de solutions ; sont pris en compte, entre autres : maîtrise du vocabulaire professionnel, connaissance du secteur, logique du raisonnement.

b) Contrôle en cours de formation

Identique à l’épreuve ponctuelle.

4) E4 : Communication professionnelle en français et LV1

a) Epreuve orale (20 mn + 20 mn préparation, coefficient 2)

  • Partie 1 : mise en situation professionnelle en langue étrangère face à un professeur de LV1.
  • Partie 2 : mise en situation professionnelle en français face à un professeur de communication.

b) Contrôle en cours de formation

Identique à l’épreuve ponctuelle.

5) E5 : Techniques de l’immobilier

Deux épreuves écrites (transaction et gestion) de 3 heures avec coefficient 3 pour chacune, se présentant sous forme d’une étude de cas comportant plusieurs parties indépendantes.

6) E6 : Conduite et présentation d’activités professionnelles

a) Epreuve orale (40 mn, coefficient 4)

Basée sur un dossier comportant deux parties :
– la présentation d’une activité professionnelle réelle effectuée par le candidat lors du stage,
– une étude réalisée par le candidat dans le cadre de l’unité d’initiative locale.

b) Contrôle en cours de formation

Identique à l’épreuve ponctuelle et basé sur le même dossier.

7) Epreuve facultative langue vivante (autre que la langue vivante obligatoire)

Epreuve orale de 20 mn précédée de 20 mn de préparation portant sur des documents liés au domaine professionnel. Seuls les points au-dessus de 10 sont retenus.

Les débouchés du BTS professions immobilières

Ce diplôme présente l’avantage d’offrir des débouchés très variés et de permettre, après quelques années d’expérience, de devenir chef d’entreprise en créant son agence immobiliaire ou son cabinet d’administration de biens : négociateur immobilier, administrateur de copropriété (ou syndic de copropriété), gestionnaire de biens locatifs, administrateur d’immobilier social (HLM)…

Poursuite d’études après le BTS professions immobilières

Si le BTS professions immobilière suffit à ouvrir les portes du marché du travail, cela ne signifie pas que vous devez en rester là. Vous pouvez renforcer vos connaissances ou vous spécialiser par le biais d’autres diplômes :

  • Licences pro : droit et gestion immobiliers, carrières de l’immobilier, gestionnaire de patrimoine, management du logement social…
  • Masters : métiers de l’immobilier, droit de l’urbanisme et de l’immobilier…
  • Diplômes d’écoles spécialisées dans l’immobilier : de bac+2 à bac+6, ils sont très appréciés des employeurs.

Réussir la VAE BTS Professions Immobilieres

vae bts professions immobilieres
Quelle que soit la certification visée, le processus de VAE est immuable. Et vous constaterez par vous-même qu'il n'est pas

Les Masters Pro Immobilier

masters pro immobilier
Master Pro Droit, Economie, Gestion - Sciences de Gestion - Sciences de l'Immobilier Les compétences apportées par cette formation (Université Paris

Les Licences Pro Immobilier

licences pro immobilier
Le but de la licence pro métiers de l'immobilier est de former des spécialistes de la gestion et de la

Laisser un commentaire