Ecoles Privées dans l’Immobilier

Les formations proposées démarrent au niveau du BTS professions immobilières qui permet d’accéder à des fonctions de gestion et de négociation. Deux années de pratique suffisent ensuite pour créer sa propre agence en obtenant la carte professionnelle (administrateur de biens ou négociateur) indispensable dans ce cas de figure. Ces écoles ont également leur propre cursus post-bac sur trois ans : deux années assez généralistes complétées par une année de spécialisation à diverses dominantes. Les sortants de cursus tertiaires ou juridiques tels que DEUST, DUT ou L2 Droit y sont admissibles. Ce premier cycle est complété d’une formation de niveau master.

Petit tour d’horizon des principales écoles immobilières.

ESPI (Ecole Supérieure des Professions de l’Immobilier)

Fondée sous statut associatif en 1972 et reconnue par l’Etat en 1985, cette école offre quatre sites d’enseignement : Paris, Nantes, Marseille et Rabat (preuve que le savoir-faire français s’exporte). L’EPSI propose deux formations permettant de travailler dans l’immobilier.

1) Cycle GESAI (Gestionnaire d’Affaires Immobilières) en 3 ans

a) Admission

L’admission en 1ère année se fait sur titre pour les titulaires du baccalauréat ou étudiants en 1ère année d’université. Les étudiants de niveau Bac+2 de Droit ainsi que ceux n’ayant pas validé le BTS Professions Immobilières peuvent y être admis.

Documentation

Les titulaires d’un Bac+2 sont admis directement en 3ème année. Tests écrits (culture générale, synthèse documentaire et anglais) et entretien de motivation face à deux jurés.

b) Contenu

Volume horaire de 480 à 525 h pour chaque année.

  • La première année repose essentiellement sur les fondamentaux.
    • Droit (général, administratif, commercial)
    • Immobilier (réglementation et déontologie professionnelle, copropriété, baux d’habitation, vente de biens immobiliers)
    • Economie et finance (économie générale, mathématiques financières, fiscalité générale)
    • Communication (orale, écrite, informatique)
  • Deuxième et troisième années : ce sont celles des approfondissements.
    • Droit ( de l’environnement, du travail, de l’urbanisme, comparé, voies d’exécution)
    • Gestion immobilière (baux commerciaux, gérance locative, gestion d’une copropriété, gestion des sites tertiaires, logement social)
    • Transaction immobilière (transaction immobilière en agence, commercialisation des immeubles neufs, immobilier d’entreprise, évaluation et expertise, la maison individuelle, droit de l’accession dans le neuf)
    • Economie et Finances (fiscalité locative et défiscalisation, comptabilité, assurances, financement, économie immobilière)
    • Communication (informatique, relations clients et management)

c) Débouchés

Le gestionnaire d’affaires immobilières peut exercer des fonctions de gestion, transaction, estimation, tant pour des particuliers qu’en entreprise ou en indépendant.

2) Cycle manager en immobilier (Bac+5)

La première année peut s’effectuer à temps plein ou en alternance, la deuxième année s’effectue à temps partiel.

a) Admission

Possibilité d’admission en 1ère année à temps plein pour les titulaires d’un Bac+3 hors immobilier ; en alternance seuls sont admis les étudiants issus du Cycle GESAI ou ceux titutalre d’un Bac+3 immobilier. En 2ème année, possibilité d’admission pour les titulaires d’un Bac+4 immobilier ou hors immobilier.

b) Contenu

Les principaux contenus pour les deux années portent sur le droit, la fiscalité, l’informatique, le développement durable, la communication et l’anglais. Au second semestre de la 1ère année, une spécialité doit être choisie parmi :

  • AEC : Audit – Expertise – Conseil
  • AMI : Administration et Management de l’Immobilier
  • IFIM : Ingénierie en Finance Immobilière
  • MAI : Manager des Actifs Immobiliers
  • MAPI module APC ou MOLS : Manager en Aménagement et en Promotion Immobilière module Aménagement – Promotion – Construction ou module Maîtrise d’Ouvrage publique et management en Logement Social

L’alternance se fait en contrat de professionnalisation. Dans le cas d’un temps plein, la 2ème année comprend 6 mois de cours et 6 mois de stage.

EFAB (Ecole Française de l’Administration de Biens)

Avec 3 sites d’enseignement (Paris, Lyon et Lille) et plus de 10 ans d’âge, l’EFAB offre des formations allant de Bac+2 à Bac+5. Nous y trouvons des formations traditionnelles (BTS Professions Immobilières, BTS notariat, négociateur immobilier…), mais également des cursus plus spécialisés comme les suivants.

1) Responsable de programmes immobiliers, accessible à Bac+2

Formation en alternance sur 1 an (contrat de professionnalisation), 595 h de formation au rythme hebdomadaire de 2 jours de cours et 3 jours en entreprise.

Contenu de la formation outre les modules fondamentaux (gestion locative, baux, communication…) :

  • Approche foncière (prospection, négociation foncière, étude des sols et de faisabilité de construction).
  • Environnement juridique (droit de la construction, urbanisme, autorisations administratives, constitution d’une SCI, assurances, droit de l’environnement).
  • Mise au point du projet et lancement de l’opération (études de marché, financières et fiscales, cahier des charges, lancement et suivi du projet).
  • Suivi technique et financier (normes et labels, contrôles techniques, suivi des phases techniques et de la gestion financière).
  • Commercialisation (grille de prix de vente, vente sur plan, réservation).
  • Livraison (réception des travaux, livraison au client, garanties biennale et décennale).

Validation de la formation : contrôle continu, anglais, suivi en entreprise, mémoire écrit et soutenance.

Débouchés : responsable de programme immobilier dans diverses structures, de la prospection à la commercialisation.

2) Management des actifs immobiliers

Accessible avec Bac+3 ou 180 ECTS, cette formation en alternance sur 2 ans (910 h de cours, 1 semaine par mois en entreprise) comporte le contenu suivant :

  • Gestion comptable, financière et fiscale
  • Economie et droit
  • Urbanisme et immobilier
  • Gestion immobilière : investissement et financement
  • L’immobilier d’habitation
  • L’immobilier d’entreprise,
  • Ressources humaines, management et communication professionnelle.

Ce titre certifié permet d’agir pour le compte de diverses entreprises dont les sociétés foncières d’investissement, les compagnies d’assurances, les banques, les mutuelles.

ESI (Ecole Supérieure de l’Immobilier)

Créée par la Fédération Nationale de l’Immobilier, cette école offre les formations diplômantes suivantes :

  • BTS immobilier en alternance
  • BTS Immobilier par correspondance
  • Licences pro en alternance
    • Droit de l’immobilier
    • Métiers de l’Immobilier
    • Chargé de gestion patrimoniale immobilière
    • Gestionnaire de l’habitat locatif et de l’habitat social
    • Droit et gestion de copropriété et syndic
  • Masters Professionnels en alternance 1re année
    • Droit de l’urbanisme et de l’immobilier
    • Management et développement de patrimoines immobiliers
  • Masters Professionnels en alternance 2e année
    • Droit de l’urbanisme et de l’immobilier
    • Droit de l’urbanisme et de l’environnement
    • Droit de l’immobilier et de la construction
    • Expertise des biens immobiliers
    • Droit de l’immobilier privé et public
    • Management et développement de patrimoines immobiliers

Les pré-requis sont identiques à ceux des écoles publiques ou des universités et l’admission repose sur l’étude du dossier et l’entretien.

IMSI (Institut du Management des Services Immobiliers)

L’IMSI prépare ses étudiants à occuper des postes de cadres à travers deux formations en alternance.

1) Bachelor Professionnel « Gestion immobilière » (3 jours de cours, 7 jours en entreprise)

Accessible à Bac+2, son contenu est constitué comme suit :

  • Environnement économique
  • Cadre juridique (droit immobilier, fiscal, du travail, de la copropriété…)
  • Techniques de l’immobilier (négociation, gestion locative, bail commercial…)
  • Gestion d’entreprise (comptabilité générale et analytique, marketing…)
  • Communication professionnelle (codes et comportement, informatique, anglais…)
  • Travaux d’application professionnelle.

2) Cycle Mastère professionnel

Accessible à Bac+3 ou Bac+4 immobilier, droit, économie ou commerce, il propose un tronc commun et 3 spécialisations.

  • Cadre juridique (Droit des sociétés immobilières, des successions, de l’urbanisme…)
  • Gestion des biens occupés (baux commerciaux, gestion de la copropriété, comptabilité immobilière…)
  • Gestion financière de l’entreprise (contrôle de gestion, maths financières…)
  • Stratégie de développement de l’entreprise immobilière
  • Communication professionnelle
  • Travaux d’application professionnelle
    Spécialisation :
  • Gestion des patrimoines immobiliers : Organisation, reprise et création de cabinets et d’agences
  • Management du logement social : Initiation au management du logement social
  • Aménagement et gestion des problématiques foncières : Droit foncier et de l’urbanisme.

Réussir la VAE BTS Professions Immobilieres

vae bts professions immobilieres
Quelle que soit la certification visée, le processus de VAE est immuable. Et vous constaterez par vous-même qu'il n'est pas

Les Masters Pro Immobilier

masters pro immobilier
Master Pro Droit, Economie, Gestion - Sciences de Gestion - Sciences de l'Immobilier Les compétences apportées par cette formation (Université Paris

Les Licences Pro Immobilier

licences pro immobilier
Le but de la licence pro métiers de l'immobilier est de former des spécialistes de la gestion et de la

Laisser un commentaire